Les prix de l’immobilier 2018 en région Hauts-de-France 

Ne s’improvise pas agent immobilier qui veut ! Comment se porte le marché immobilier de la région Hauts-de-France en 2018 ? En quoi ce lieu est-il prometteur ? Comment vendre votre maison ou votre appartement ? Enquête.

2018 : la situation du marché immobilier des Hauts-de-France

L’union du Nord, de la Picardie et du Pas-de-Calais a incontestablement redynamisé le marché immobilier, offrant ainsi une belle progression de l’activité à la région Hauts-de-France. Les prix attractifs des récentes zones d’activités attirent particulièrement les primo-accédants qui investissent ainsi majoritairement dans des maisons à moins de 200 000 €. Les secundo-accédants préfèrent, quant à eux, les avantages des métropoles. Les prix du marché immobilier augmentent au cœur des agglomérations importantes, mais certaines villes des Hauts-de-France souffrent d’un contexte économique défavorable.

Un marché immobilier à tous les prix en région Hauts-de-France !

Comment vendre son appartement en région Haut-de-France ? Dans un premier temps, il est primordial de connaître le marché immobilier en 2018 pour pouvoir vendre son bien au juste prix ! Effectivement, un appartement ancien qui vaut en moyenne 2 200 € le m² à Amiens en vaudra 2 500 € à Compiègne et 3 500 € à Lille. Le Nord et l’Oise affichent clairement les tarifs les plus élevés des Hauts-de-France, notamment en ce qui concerne les maisons anciennes. Pour investir dans le neuf, comptez environ 3 300 € le m² pour un appartement et 190 000 € pour une maison.

Quels sont les atouts des Hauts-de-France pour le marché immobilier ?

Ce n’est pas toujours simple de savoir comment vendre son bien immobilier (découvrez un dossier sur le sujet) ! En effet, il faut justifier son prix auprès des acheteurs potentiels. Si la région Hauts-de-France bénéficie de facteurs favorables tels que des conditions de crédit à l’habitat séduisantes ainsi qu’une croissance économique dynamique, il faut également souligner sa position géographique stratégique à proximité des capitales européennes. Au-delà des atouts indéniables des Hauts-de-France, le prix de vente d’un logement reste essentiel dans le cadre d’une transaction immobilière. En effet, à chaque ville ses spécificités et ses estimations immobilières !